Suite à la loi portant sur la Nouvelle Organisation Territoriale de la République (NOTRe), la compétence « eau potable » est reprise par Pays de Montbéliard Agglomération au 1er janvier 2020 et entraîne ainsi la dissolution du syndicat des eaux de Issans/Raynans.

L’unité de production d’eau potable se situe dans la Vallée du Rupt entre Issans et Allondans. De la source au verre, l’eau y subit plusieurs traitements.

im-eau-robinet

Captage : l’eau est captée à la source de la Baumette dans un puits de 5 m de profondeur.

Dégrillage / tamisage : l’eau passe à travers un grillage afin de retenir les corps flottants et les gros déchets puis dans des tamis pour arrêter les plus petits déchets.

La clarification (floculation et décantation) : un coagulant est injecté dans l’eau. Ce réactif chimique entraîne le regroupement des particules en suspension : c’est la floculation. L’eau est envoyée dans les bassins de décantation où vont tomber dans le fond des groupes de particules.

Filtration (charbon actif et membranes d’ultrafiltration) : l’eau est ensuite filtrée dans des bassins de filtration. Pour éliminer goûts, odeurs et polluants, la technique consiste à associer du charbon actif et des membranes d’ultrafiltration ; les 2 lignes de production comportent près de 700 km de ces membranes. 

La chloration : cette dernière étape permet la désinfection de l’eau. Le chlore permet de maintenir une bonne qualité de l’eau lors de son transport dans les canalisations.

Le stockage et distribution : l’eau ainsi rendue potable est dirigée par les 3 groupes de pompage vers les réservoirs de Saint-Julien-Lès-Montbéliard, d’Issans et d’Allondans.